Options pour dénoncer un cas d’intimidation

Options pour dnoncer un cas dintimidationLe gouvernement de la Saskatchewan s’est engagé à appuyer les élèves pour qu’ils se sentent acceptés et en sécurité dans leurs écoles et leurs collectivités. En 2013, plus de 1 000 élèves, parents et résidants ont signalé des cas d’intimidation. Le ministère de l’Éducation a donc passé en revue les mesures prises par d’autres provinces et a mené des recherches pour trouver les approches les plus efficaces pour lutter contre l’intimidation. Cette même année, le Ministère a mis sur pied le Plan d’action de la Saskatchewan pour lutter contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement. Pour consulter le Plan d’action, rendez-vous sur le site http://www.saskatchewan.ca/residents/education-and-learning/anti-bullying.

Lors de la diffusion en direct, plusieurs méthodes seront abordées pour renseigner les élèves sur les moyens de dénoncer les cas d’intimidation. Il est à souligner que ces méthodes ne remplacent pas un appel au 9-1-1 pour une urgence ou s’il s’agit d’un cas de vie ou de mort.

La première option présentée au cours de la diffusion sera de parler à un adulte de confiance.

Options pour dnoncer un cas dintimidationLa deuxième option sera l’outil de signalement en ligne qui permet aux élèves de dénoncer les cas d’intimidation de façon anonyme à partir d’un appareil mobile, et qui est financé par le gouvernement provincial. Il est possible d’accéder à cet outil en visitant le site Web I Am Stronger de SaskTel au à partir d’un ordinateur ou d’un appareil mobile.

Options pour dnoncer un cas dintimidationLes autres appuis présentés comprennent l’option de communiquer avec Jeunesse, J’écoute pour se confier à quelqu’un en cas de besoin, ainsi que l’option de dénoncer un cas d’intimidation auprès de Crime Stoppers par téléphone ou par message texte.

Options pour dnoncer un cas dintimidation